La Maison des Associations dédie un espace photographique adapté pour mettre en lumière et révéler les projets, les talents. Ce lieu n'est pas seulement un espace d'expositions, mais un lieu vivant de rencontres et d'échanges, avec une programmation propre dédié aux associations ...

La programmation est orientée vers une photographie accessible et humaine, du document à l'expression intime, elle est ouverte à tous les langages. Chaque exposition fera l'objet de rencontres avec l'auteur.

Contact : expositions@asso-bug.org

Vous souhaitez exposer votre projet, merci de bien vouloir compléter votre demande en ligne ici.

 Téléchargez la fiche technique de l'espace expositions.

Expositions

Décibels et sels d’argent

Du lundi 29 mai 2017 au vendredi 7 juillet 2017
09:00 - 16:00

Vitrine du dynamisme et de la diversité de la scène musicale rennaise, le festival I’M FROM RENNES invite l’association des fondus de la photo argentique, GOSH!, à tirer le portrait des artistes de la programmation 2016.

30 groupes, une contrainte pour les 7 photographes volontaires de l’association. Curieux des procédés photographiques argentiques -utilisés ici dans le processus de production des images : développements, tirages, techniques alternatives, DIY- venez redécouvrir les groupes de l’affiche I’m From Rennes 2016 à travers leurs portraits originaux réalisés avec l’énergie des passionnés de GOSH !.

Tout au long du dernier semestre 2016, au travers des moments d’échanges privilégiés, les photographes de l’association ont réalisé les portraits de ces artistes-musiciens dans une multitude de situations : que ce soit dans l’urgence et le trac du festival, la sérénité du souvenir de l’événement passé, en bord de scène, quelques minutes avant ou après le concert, au gré d’un rendez-vous en ville, dans l’intimité du local de répétition ou encore dans un studio photo improvisé…

Une occasion unique pour les photographes de vous dévoiler leurs talents iconographiques à travers leur vision de ces talents musicaux !

fly recto verso Gosh 270417

 

Exposition « IMAGO » Yohann Lepage

Du jeudi 6 avril 2017 au jeudi 18 mai 2017
10:00 - 18:00

Yohann Lepage, photographe, a arpenté le lieu urbain le plus ouvert et le plus partagé, celui où se croisent tant de vies : le quartier de la gare de Rennes, engagé dans une métamorphose profonde.
La série Imago témoigne d’un cycle encore inachevé où des paysages éphémères gardent à l’abri des regards la construction naissante en la laissant, pour l’instant, à notre imaginaire.  A travers une écriture onirique et métaphorique, elle propose un regard sur cet entre-deux destiné à s’effacer de nos mémoires collectives face à l’avant et au devenir.
Plus encore, la série se compose d’impressions fugaces retenues avant leur envol, celles que la ville dépose en chacun de nous pour nous évoquer la matière urbaine en mutation.
Quelle image s’imprime dans nos esprits quand le changement atteint nos paysages quotidiens ? Quel écho suscite le renouvellement urbain chez le passant le plus attentif comme chez le marcheur le plus distrait ?
Enfin : que retient l’œil du photographe quand les bénéfices du changement sont encore impalpables ?
Ces interrogations sont au cœur des préoccupations de Territoires, aménageur passionné par l’intangible, par ces détails qui n’en sont pas. En bref, par le vécu urbain.
Maître d’ouvrage du projet EuroRennes pour Rennes Métropole, Territoires accompagne depuis plus de 50 ans la mue de Rennes et des communes de Rennes Métropole. Avec des compétences techniques en perpétuel renouveau mais aussi avec une envie d’écouter et de comprendre ceux qui vivent et « pratiquent » la ville. Car de cette compréhension naît l’intelligence d’un projet urbain.
C’est dans cette perspective que nous avons donné carte blanche à Yohann Lepage, pour qu’il exprime avec sa liberté et sa personnalité cet instant où tout a commencé mais où si peu se laisse deviner.

VERNISSAGE : JEUDI 6 AVRIL / 18H

 

mda-exposition-imago 160317

Exposition « Roller Derby, par les joueuses pour les joueuses »

Du mercredi 1 mars 2017 au vendredi 31 mars 2017
09:00 - 18:00

Le roller derby, un sport de contact en patins à roulettes pratiqué principalement par des femmes. Certaines joueuses y arrivent après de nombreuses années sans pratique sportive, ne sachant pas patiner et peu rassurées. Bien vite on leur explique que quelle que soit leur forme physique, leur gabarit, leur âge, elles seront utiles au sein de l’équipe et que nous les acceptons comme elles sont. Lire la suite

Tarifa – Tanger

Du jeudi 2 février 2017 au vendredi 24 février 2017
18:30 - 16:00

La série « Tarifa – Tanger » est le fruit d’une exploration sensible de deux territoires, situés de part et d’autre du détroit de Gibraltar. Tarifa, tout au bout de l’Europe, Tanger, au début de l’Afrique. Ici,deux photographies dialoguent au sein d’une même image, dessinant les contours d’une géographie intime et subjective. Une image palimpseste, en léger décalage avec le réel, superposant l’ici et l’ailleurs, comme un pont entre deux rives.

Marine Lécuyer est une photographe bordelaise. Elle aborde l’image comme une matière première, à travers laquelle elle explore la porosité entre instants passés et présents, histoires individuelles et collectives, territoires géographiques et intimes.

Flyer Recto Verso travelling_Page_1

« Dust and Grooves : Adventures in Record Collecting »

Du jeudi 1 décembre 2016 au vendredi 20 janvier 2017
09:00 - 18:00

L’association BUG invite Eilon Paz à l’occasion des 38èmes Transmusicales. Ce photographe new-yorkais a parcouru le monde pour documenter la vie des collectionneurs de vinyles – avec pour objectif d’illustrer le rapport entre l’Homme et la musique.

Eilon Paz, photo by: Laura Banish

Eilon Paz, photo by: Laura Banish

 

Il a ainsi photographié des vendeurs de disques en Afrique de l’Ouest et des producteurs hip-hop japonais, a rencontré tout le monde, de Gilles Peterson au Gaslamp Killer en passant par Joe Bussard -qui possède ce qui semble être la plus grosse collection de 78 tours de la planète, dans le Maryland. Le résultat de cette quête a été immortalisé dans le livre Dust & Grooves – Adventures in Record Collecting, un monstre de 416 pages de la taille d’un annuaire et qui constitue un « Who is who » des collectionneurs de vinyles.

Cette exposition, sa première en France, permettra de découvrir son travail en version grand format avec une sélection de ses plus beaux clichés. Elle se déroulera à la Maison des Associations du 1er décembre 2016 au 20 janvier 2017, avec un vernissage en présence de l’artiste prévu le 1er décembre à 18H30. La venue d’Eilon Paz donnera lieu à d’autres événements liés à son travail ou à la culture du vinyle :

  • Rencontre et dédicace de « Dust and Grooves – Adventures in record collecting » avec Eilon Paz le vendredi 2 décembre à 17H chez le disquaire Blind Spot (36 Rue Poullain Duparc à Rennes)
  • « Little Vinyl Market » convention de disques organisée par l’association Banana Juice à la Maison des Associations le samedi 3 décembre de 10H à 18H
  • Table ronde « Le vinyle dans tous ses états » à la Maison des Associations le samedi 3 décembre à 16H dans le cadre des Rencontres et Débats des Transmusicales

Pour aller plus loin sur Eilon Paz et le vinyle, voici un article sur Rennet ainsi que quelques extraits de son travail ci-dessous :

montage-eilon

affiche-eilon-1-light

Exposition « Genre(s) » de Vincent Gouriou

Du jeudi 3 novembre 2016 au vendredi 25 novembre 2016
09:00 - 18:00

À l’occasion de ses 15 ans, le CGLBT Rennes souhaite poser un regard sur le genre avec l’exposition «Genre(s)» de Vincent Gouriou, photographe.

Cette série explore la notion et l’identité du genre. Ce sont des amis des connaissances, parfois des inconnus ; rencontrés dans mon entourage à Brest et en Bretagne, des gays, lesbiennes, transgenres, travestis … Chacun d’eux représente à sa façon une forme d’identité du genre. Il y a plusieurs façons d’être et de se sentir homme ou femme en dehors des clichés et normes imposés par la société, loin d’une représentation binaire. Et plus largement la notion de famille … Un travail initié par les débats publics liés à la famille, lors del’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe ; débats dont la violence a affecté un grand nombre de personnes. C’était une façon d’exprimer mon ressenti sur ces évènements. Je me suis posé la question de ce que l’on attend d’une famille : l’amour, l’affection, la protection. Pour moi dès lors que deux personnes sont dans ce type de relation, il y a famille. Je me sexuelle qui pose avec sa famille et son petit ami, un couple de transgenres, un couple d’hommes vivant dans le centre-Bretagne, un couple de femmes et leurs jumeaux …

Vernissage de l’exposition le mardi 8 novembre à 18h30 à la Maison des Associations

Exposition « Quartiers en Paix » par Joël LACIRE

Du jeudi 1 septembre 2016 au jeudi 29 septembre 2016
10:00 - 18:00

« Quartiers en Paix », une exposition proposée par le Mouvement de la Paix (Photographies Joël LACIRE)

Au coeur des quartiers nous retrouvons «le monde» à travers les individus, leurs histoires, leurs cultures, leurs religions et leurs langues.

Les relations que construisent les jeunes du quartier, avec leurs amis et leurs familles au plan du quartier mais aussi avec d’autres pays à travers le monde, sont des éléments positifs qui peuvent permettent -à condition d’être cultivés au jour le jour de créer des liens et des réseaux sociaux durables entre des jeunes de cultures différentes et ainsi de créer de la fraternité par des échanges, en particulier lors d’activités communes.

Ces réseaux, à travers leur dimension interculturelle et grâce à l’énergie de la jeunesse, constituent un atout et une richesse considérables pour construire de la connaissance mutuelle et du respect mutuel. C’est à partir de cette analyse que le Mouvement de la Paix avec d’autres partenaires dont l’AIEP, Artistes pour la Paix, a mis en place et développe dans les quartiers sur le long terme des activités de proximité en direction des jeunes pour développer des actions d’éducation à une culture de la citoyenneté, de la non-violence et de la paix autour de microprojets et d’ateliers qui portent les valeurs de la Culture de la paix telle qu’elle est définie par l’Unesco et l’ONU.

Joel Lacire avec son regard humaniste de photographe donne à saisir une humanité qui se construit au jour le jour en solidarité et fraternité grâce à l’engagement des bénévoles des associations partenaires. La culture de la paix et de la non-violence est définie par l’Unesco et les Nations Unies comme « un ensemble de valeurs, attitudes, comportements et modes de vie qui rejettent la violence et préviennent les conflits en s’attaquant à leurs racines par le dialogue et la négociation entre les individus, les groupes et les États… »

 

Découvrez les photographies de Joël Lacire ici!

EXPOSITION DU 1er AU 29 SEPTEMBRE
VERNISSAGE : JEUDI 8 SEPTEMBRE – 18H30

exposition-quartiersenpaix-affichea3

Exposition « Testament manouche » par Benjamin Hoffmann

Du lundi 9 mai 2016 au jeudi 30 juin 2016
09:00 - 21:00

Testament manouche est une plongée dans le monde des adolescents et des jeunes adultes de la communauté
manouche. En se sédentarisant, en abandonnant sa langue et en adoptant les codes d’une vie urbaine moderne, la nouvelle génération connectée fait front aux anciens qui ne comprennent pas ce monde en perpétuelle mutation.
Quel est l’avenir de ces citoyens français, de leur culture ?
Les Manouches vont-ils disparaître ? Testament manouche met en lumière l’histoire des Tsiganes français d’aujourd’hui et nous permet de comprendre mieux ce long et douloureux processus d’assimilation qui, nivelant les spécificités culturelles, soumet peu à peu les minorités à un modèle uniforme mondialisé.

Louis de Gouyon Matignon a 24 ans.
À 16 ans, grâce à la musique de Django Reinhardt, il rencontre les Manouches et décide de s’engager à leurs côtés. Quelques années plus tard, après avoir écrit plusieurs ouvrages consacrés à la culture tsigane et donné de nombreuses conférences, il est présenté comme le porte-parole de la communauté des gens du voyage.

Benjamin Hoffman est photojournaliste et réalisateur de documentaires. Il travaille essentiellement sur les questions de déplacements de populations et de migrations de cultures. Ses travaux sont diffusés dans la presse française et internationale.
www.benjaminhoffman.fr

EXPOSITION du 9 MAI au 30 JUIN 2016
MAISON DES ASSOCIATIONS

VERNISSAGE LE JEUDI 12 MAI à 18H30

 

Exposition « Burn to be alive » Cie Artefakt / Christophe Jenaux

Du lundi 25 avril 2016 au lundi 2 mai 2016
09:00 - 19:00

Cette exposition reflète le travail de Christophe Jenaux dans la Compagnie Artefakt depuis un an où il a pu rencontrer trois personnages : Trinity, Khelerenn et Salaam’esh qui maîtrisent l’art, fascinant et mystérieux, du jonglage enflammé.
 Au cœur de la nuit, ces personnages émerveillent petits et grands, et réveillent en chacun la part de magie cachée en soi.

La compagnie Artefakt

Mettez de la curiosité, de la créativité, un peu de folie. Saupoudrez d’arts du feu. Vous obtiendrez la Compagnie Artefakt

http://www.cie-artefakt.com/

Exposition « Villes mobiles »

Du mardi 26 janvier 2016 au lundi 22 février 2016
09:00 - 19:00

« Le meilleur appareil photo est celui que l’on a dans sa poche ».
Ce vieux dicton de photographe trouve son illustration au travers d’un parcours dans une ville universelle et imaginaire, reconstruite à partir de photographies réalisées aux quatre coins de la planète. Lire la suite

Exposition « FACES, images de la musique actuelle » par Jérome Sevrette et Frank Loriou

Du lundi 23 novembre 2015 au vendredi 15 janvier 2016

Frank Loriou

Né en Bretagne en 1966, vit et travaille à Paris.
Photographe spécialisé dans l’édition musicale, Frank Loriou a réalisé de nombreuses images et pochettes d’albums pour des artistes comme Manu Chao, Yann Tiersen, Dominique A, Jean-Louis Murat, Arthur H, Arman Méliès, Albin de la
Simone, Peter von Poehl, Aline, Robi…
Son travail photographique, très pictural et essentiellement argentique, apparaît très régulièrement dans la presse
nationale (Libération, Télérama, Les Inrocks, Le Monde, etc). Il développe en parallèle une recherche personnelle à travers différentes séries sur le quotidien, l’enfance, la condition animale, le rapport à la nature, et a publié en 2009 un ouvrage photographique remarqué, intitulé « Tout est calme », où l’on retrouve toutes les obsessions de l’artiste : le vide, l’absence, l’opaque, les traces, l’insignifiant, la mémoire… Frank Loriou est distribué par l’agence VU
Facebook Frank Loriou / Site de Frank Loriou

Jérôme Sevrette

Né au Mans en 1974, il vit et travaille à Rennes.
Fait ses débuts en photographie à la fin des années 80 et utilise le support argentique jusqu’à la fin des années 90.
Depuis 2002, il travaille principalement en numérique et en Polaroid. La même année, il crée son site web qui lui permet
de diffuser plus largement ses clichés et de collaborer avec d’autres sites, magazines & revues de littérature et de
culture Rock comme Les Inrockuptibles, Obsküre, Noise, Abus Dangereux, Rock Sound, A Découvrir Absolument, La Femelle du Requin, Deus Ex Machina.
Parallèlement à ses travaux personnels, son attachement au milieu musical lui vaut d’être souvent demandé pour des pochettes de disques, des portraits, des photos de concerts et des vidéos.
A l’origine du Projet Terres Neuves, un concept d’édition alliant photographie, musique et littérature pour lequel il invite plus d’une trentaine d’artistes & écrivains de toutes nationalités à proposer des créations originales. L’ouvrage est disponible depuis mars 2013 aux Editions de Juillet, le second volume paraîtra au printemps 2016.
Plusieurs expositions à son actif à Paris et en province (Divan du Monde, Carrousel du Louvre, Starter Gallery à Neuilly,
Galerie de L’Imagerie à Lannion, Carré d’art à Chartres de Bretagne, Artothèque de Vitré…), en dehors de l’hexagone à
Varsovie, Bruxelles, Prague…
Site Internet / Facebook Jerome Sevrette

 

mda-exposition-afficheA3